>> Rejoignez nos 23667 membres
Inscription
 
  
0 article(s) | Voir  
 

AccueilArticles et DossiersVideosPhotosMagasin de vente en ligneMon compteForum

og09091_800

L’Open des Glénan avec l’équipe www.pecheaubar.com

 

C’est la 3ème manche du Labrax Tour mais la première à laquelle je participe cette année, je commence ma saison de compétition avec un petit peu de retard. Qu’importe la motivation est là, le plaisir de retrouver les copains et de concourir sur cette zone magnifique aussi. Julien (as Fario29 sur le forum) sera mon partenaire du Week End.

Une fois la visite de sécurité du destrier effectué j’embarque Pierre pour un petit échauffement dans la baie de Concarneau, le temps d’attendre nos équipiers respectifs qui n’ont pas pu prendre leur vendredi. Je coche une tête qui m’a l’air sympa au GPS… « go to » et on verra bien. Il y a 5m d’eau : xlayer + lip weight 10 g et c’est parti. Quelques minutes plus tard c’est un bar de 74 cm que j’amène dans l’épuisette. Une heure et une vingtaine de poissons ensuite il est temps de rentrer, point trop n’en faut. Prise de possession des mobile homes et de l’apéro suffiront à terminer cet après midi agréable.  

 

Samedi, petit dej, briefing et on tourne la clé… une demi heure de nav pour arriver sur la ligne de départ. Notre plan d’attaque est clair, nous allons pêcher light, au leurre souple en finesse. Première dérive et Julien aligne les 3 premiers poissons, un peu limites mais dans le vivier tout de même afin de ne pas pourrir la zone. Deuxième dérive au même endroit, je touche mon premier… trop petit, on le relâche lui et 2 de ses copains mesurés à 40 cm. Il en reste un de 42 dans le vivier. On décale de 50 m. Un poisson d’entrée quasi sous le bateau… environ 42 aussi, hop dans le bac. Fin de dérive Ju touche un poisson à l’impact, je ramène comme un dingue pour assurer l’epuisetage… boum attelé aussi… on met deux poissons de même gabarit (maillés) dans l’épuisette en même temps. Mesure rapide des nouveaux poissons et vérification des autres 45, 45, 43, et quasiment 42… une dernière dérive à blanc et on file voir les commissaires.

 

og09092_734On commence par le plus petit, dont nous ne sommes pas sûrs… dans la goulotte il n’accuse que 40 cm, le second qu’on croyait bon 41 et les 2 autres 42 et 43. Alors qu’on espérait être déjà à un poisson du quota, il n’y en a que 2 qui passent… il faut donc qu’on en reprenne 3.

C’est reparti pour une dizaine de dérives… et du poisson on en rentre : 40, 41, 38, 40, 40, 39… 42 hop au vivier. Cette fois on y va direct, arrivés à la mesure : 41,8 ! Jour de guigne…

La mer a déjà bien baissé et le bon moment est passé, on trouve bien moins de poisson et quand on en trouve il n’est pas maillé. Midi sonne et toujours rien de plus, on est presque à basse mer et le poisson fait la tronche. Erlé, Gweno et Sam et Erwan qui pêchent de la même façon que nous ont commencé moins fort mais ont réussi à trouver plus de poissons maillés… ça va être difficile d’aller chercher le quota mais il faut qu’on en accroche un ou deux d’ici ce soir pour rester dans la partie.

Toutes les boîtes y passent et on va chercher les passes extérieures pour trouver un peu plus de fond et un semblant de courant. Deux dérives, trois dérives, dix dérives… boum en voilà un : 43 à la mesure. Cette fois on ne va pas se faire avoir, dans le vivier bonhomme et tu vas y passer un moment, le temps de destresser. Une heure et deux aiguillettes plus tard on va le faire valider… et devinez quoi : 41,7 cm. Vérification de notre réglette : 41,7 aussi, le rétrécissement piscicole est bien réel. A l’eau le compagnon et tant pis pour les points, il est temps de rentrer pour couper la ligne dans les temps… avec seulement 2 poissons maillés pour une quinzaine capturés.

 

C’est le jeu cruel des pêches en finesse et de la zone de la chambre où les poissons de 40 sont les plus représentés... mais quand même, on a joué de malchance sur ce coup.

 

Retour tranquille sur Beg Meil et discussions avec les autres équipes, il s’est fait de belles pêches au shad dans le sud et dans l’ouest. Pas mal d’équipes ont rentré le quota et quelques très gros poissons ont été capturés. Fred Lavion et Jean Christophe Lanchier (Ultimate Fishing - Lowrance), après leur formidable prestation du Golfe du Morbihan, sont de ceux qui s’en sont vraiment bien sorti et tournent à une moyenne de 81.8 cm sur cette première manche. Anthony Malgorn et Charles Henry Canto (Ultimate Fishing) sont eux aussi de la partie, ainsi que Yoann Houssais et Nicolas Humeau (Maria - Hart), Danny Frigot et Nicolas Jeanne (Illex), Cédric Mouchel et Nicolas Dumond (Pure Fishing), Régis Bly et Sébastien Cadoret (Pike N' Bass)… toujours les mêmes en bref… ceux qui pêchent plus profond que nous et qui savent vraiment bien y faire.

Un bon cochon grillé bien arrosé là-dessus et tous ces passionnés vont se coucher après une soirée fort agréable… Pierre Steboun vous le dira : les Glénan, rien que pour le dîner du samedi soir ça vaut le déplacement… c’est certain que quand on aime autant rire que manger, à Kerscolsper on n’est pas en reste.

 

Ca a soufflé sévèrement dans la nuit et ça s’annonce plus compliqué le dimanche. Ca piaule comme il faut sur la route des moutons… pas de soucis pour nous, le bateau passe bien la vague mais nous arrivons complètement rincés au départ. Coup de corne de brume et c’est reparti pour une manche plus courte de 2 heures. Première dérive au même endroit que la veille, le vent nous amène tout de suite au rocher. On recalcule en fonction et on se replace de façon à longer la bordure… cette fois ça part à l’opposé et on coupe magistralement le poste que Sam et Erwan allaient aborder (encore désolé les amis)… un barset loin d’être maillé et c’est tout. Tant pis on va essayer de longues dérives en terrain découvert pour battre du terrain au dessus des herbiers de posidonies. Premier poisson correct au bateau. Maillé ? On ne le mesure pas on verra bien… et puis un second et un troisième. Ils font tous la même taille… s’il y en a un qui passe il passent tous. Route commissaire, le verdict tombe : 41,5… 41,5 et 41,2… à croire qu’on le fait exprès.

 

Réunion de crise, on décide d’arrêter les frais et de changer de dérive. Le vent pousse bien pour longer le sud est de St Nicolas et pêcher la bordure d’algues brunes.

On passe sur des leurres plus gros. Une attaque dans le vide et un ferrage raté plus tard, ju fait monter un poisson largement maillé au frosty, attaque dans les règles et enlevage du leurre de la gueule du poisson comme il faut… trop de pression Ju, trop de pression.

 

og09093_500Deux autres dérives dans le coin et on commence à se dire que ça va être encore pire que la veille. Cependant, la frustration et la volonté de sauver l’honneur font que nous nous accrochons.

Une fois de plus nous balayons les coins et les techniques pour trouver le pattern du jour. Et oui, vous l'avez remarqué, même chez pecheaubar.com on utilise du vocabulaire américain maintenant, mais on est capot alors on se rassure comme on peut ;-)

 

C’est sur la bordure de Penfret en lançant sur la plage et en animant à 30 cm du bord que je vais trouver le premier et seul poisson maillé de la journée : 53 cm. Nous insistons comme il faut pour pêcher proprement ce type de poste, aucune touche, aucun suivi… à croire que j’ai touché le seul poisson qui traînait là.

 

La dernière heure est la plus difficile du week end, nous ne savons plus comment aborder la pêche et essayons tous types de zones dans l’espoir d’y trouver de l’activité. Quelques lieus et vieilles viendront nous faire espérer pendant quelques secondes, mais point de labrax, c’en est terminé pour l’édition 2008 et nous coupons la ligne d’arrivé avec 5 minutes d’avance et un total de 158 petits points alors que les meilleurs en auront engrangé près de 700. A ce petit jeu c’est une nouvelle fois Fred Lavion et Jean Christophe Lanchier qui l’emportent, suivi de Yohann Houssais et Nicolas Humeau puis de Cédric Mouchel et Nicolas Dumond.

Si l'on se penche sur les résultats cette étape place Fred et Jean Christophe dans une position idéale pour aborder une fin de saison qui s’annonce très bataillée au regard des scores des 10 équipes qui mènent aujourd’hui les débats au classement du labrax tour.

Quant à nous, Erwan et moi ferons tout pour faire honneur aux couleurs de pecheaubar.com en ces 3 étapes qu’il nous reste à concourir.

 

Bien évidemment ce compte rendu ne saurait être complet sans un très gros remerciement à cette formidable équipe de bénévoles qui nous a, une fois de plus, concocté un week end aux petits oignons qui sentait bon la passion, l’amitié et le bon esprit. Merci donc aux hommes en orange et à leurs femmes qui, bien au-delà de la pêche et de la compétition pure et dure, nous ont fait passer un pur week end de plaisir et d’abandon à notre passion commune. Chapeau bas les amis et à l’année prochaine !

Nous parlons de cette compétition sur le forum, venez à votre tour laisser votre avis sur l'Open Labrax des Glénan et sur ce compte rendu.  >> Cliquez ICI << 

Annonces
Pub
Pub
Pub
Pub