>> Rejoignez nos 23896 membres
Inscription
 
  
0 article(s) | Voir  
 

AccueilArticles et DossiersVideosPhotosMagasin de vente en ligneMon compteForum

vioreau08_800

Open Carnassiers de Vioreau 2008

Par Nicolas Cadiou

Voilà un mois Jérôme Daniel me demande si je ne connais pas quelqu'un qui pourrait faire l'Open de Vioreau en kayak avec lui. Vioreau j'en ai entendu parler par Ricke qui m'a dit qu'il y participerai... c'est tout ce que je sais de ce concours mis à part que ça se passe en eau douce et que ça cible les carnassiers. Une base suffisamment intéressante pour que je me renseigne sur la date, 18 et 19 octobre... pile entre les 2 dernières étapes du labrax tour, super ! Jérôme je suis ton homme. Coup de fil à Alain Sauvager qui distribue les kayaks hobie et va nous sponsoriser et on valide notre inscription.

ov221008_500Une dizaine de jours avant le concours Jérôme et moi retrouvons 6 férus de pêche aux leurres de la région nantaise. Au programme du jour : la création d'un club de pêche aux leurres dans le 44 (a suivre sur pab en 2009)... on se met tous d'accord et on crée le bureau de l'asso, puis on en vient forcément à parler pêche, puis Vioreau.

C'est drôle, Vioreau on va s'y retrouver avec les gars du club : Ricke et Ditch d'un côté, Tono et Speed JP de l'autre feront partie de nos adversaires du week end. Bref, on se félicite de ces prochaines retrouvailles, enchantés de coucourir aux côtés de ceux qui animeront l'année prochaine le club en notre compagnie.

Des 6 amis, je suis le seul à découvrir ce plan d'eau situé à quelques dizaines de kilomètres du nord de Nantes. Jérôme a participé au concours l'année dernière tandis que les 4 autres compères sont venus repérer la zone il y a quelques semaines de ça. Selon eux ça va se jouer sur la perche, carnassier le mieux représenté d'un lac qui abrite aussi des sandres, des brochets et des blacks bass mais dont le faible nombre de postes marqués complique sévèrement la traque... d'autant qu'en ce moment il manque pas mal d'eau ce qui mets hors jeu les pêches de bordures. Bref ça sent la pêche compliquée.

Je découvre aussi le règlement. Tout d'abord ce n'est pas un concours réservé à la pêche aux leurres, nous allons évoluer aux côtés de pêcheurs à la tirette et je me réjouis de pouvoir comparer dans des conditions aussi objectives que celles d'un concours les résultats de techniques aussi différentes. D'autres part il n'y a pas de quotas... tout poisson maillé peut être mesuré... pour le nombre c'est no-limit. Seule barrière, celle d'un maximum de 5 poissons à transporter en même temps au vivier. Enfin il est appliqué des coefficients selon l'espèce de poisson et sa taille. Ainsi la règle de base veut qu'un cm rapporte un point. Ca sera le cas pour une perche de 15 cm (taille minimale) par exemple. Par contre si cette perche dépasse les 25 cm il lui sera appliqué un coefficient de 2 et le compétiteur verra alors ses points cm doublés. De base le brochet, le sandre et le bass disposent d'un coef de 2 et passent à 3 au dessus d'une certaine taille. Tout ça est assez intéressant et on se dit que les gros coefficients accordés aux belles prises compensent la taille minimale de la perche que l'on trouve un peu légère.

ov2210082_500Bref, il est 9h, samedi matin, il fait 3°C quand on commence à enclencher le pédalier. La navigation au moteur thermique étant interdite, les 19 autres équipent se servent de moteurs électriques. Au bout de 2 minutes, surprise... on ne voit plus personne. Il faut dire qu'il y a de la brume mais on a tout de même facilement pris quelques dizaines de mètres aux électriques les plus puissants... lancés on fait du 4 noeuds sans trop forcer. On a décidé de s'attaquer aux brochets et on a fait du classement de cette espèce notre objectif... on se rend très vite compte de notre erreur. Il n'y a vraiment pas un poste, on pêche dans une bassine et si on continue comme ça on risque de passer les 3 manches à pêcher dans le vide et à ne pas prendre la moindre touche.

Changement de stratégie au bout d'une heure, je passe au plomb pal' tandis que Jérôme attaque au turbo shad. Je trouve très vite une perchette, puis 2 perches de 26, puis encore 3 d'une vingtaine de cm. Jérôme de son côté prend des touches de jolies perches au turbo shad fire tiger mais ne parviens pas à les ferrer tellement les tapes et suivis sont timides. La manche du matin se termine sur ce score pour nous. Debrief et annone des résultats... Ditch et Ricke mènent la danse et traînent en remorque tono et speedjp... ils ont pêché tous les 4 au plomb pal' et touché pas loin de 20 perches par équipe. De notre côté on est sixièmes. La manche de l'après midi, on la commence donc logiquement au plomb pal, mais comme c'est pas très excitant comme technique on change vite... Au final pour prendre du poisson il nous faut immanquablement revenir au plomb ce que Jérôme a encore plus de mal que moi à faire... vraiment pas fait pour nous cette technique. Toujours est il qu'on prends 4 perches dont 2 à coef 2 et qu'on termine 7 èmes de la manche pour une 7ème place au provisoire aussi. Ricke et Ditch conservent leur première place, Tono et JP leur seconde. L'écart avec le reste des équipes est considérable.

Dimanche matin, 7h30, 2°C, 2 nantais transis de froid montent des plombs pal à la lumière intérieure du plafonnier de la voiture. Ils ont craqué et vont utiliser la technique qui marche sur les postes qui marchent. Adieu espoirs de brochets au spiner, de bass en wacky... on va dandiner du plomb pour essayer de faire une belle manche et de remonter au général. 5 minutes de pédalage et on arrive les premiers sur le hot spot. On se fait vite rejoindre par les seconds qui se placent sur notre gauche puis par les premiers qui prennent la droite. M'est avis qu'on doit être pas mal. De plus le temps est si calme qu'on se croirait presque sur le même bateau... c'est cool, on discute et on prend du poisson. Chez nous c'est Jérôme qui s'y attèle avec 2 belles perches et un brochet maillés... chez les autres c'est perchettes et un sandre maillé par bateau. Ca finit par se calmer, il faut dire qu'on est quasi 10 bateaux sur la surface d'un demi terrain de foot. On bouge. On va chercher des perches sur les seules structures existantes : les cordages de bouées. Et 2 perches de plus pour les kayakistes... on est pas mal, d'autant que ça n'a pas l'air super actif chez nos concurents. Il reste une demi heure et nous tentons une traversée du lac pour pêcher une bordure laissée tranquille ce matin. Au milieu du chemin mon sondeur se met à afficher une sacrée densité de poissons blancs. Je ne sais pas bien interpréter un écho en eau douce mais la disposition des bancs me fait penser qu'il doit y avoir des chasseurs dedans. On stoppe les kayaks et balance les plombs... rien. On redémarre. Dix mètres plus loin un nouvel écho bizarre. Je stoppe à nouveau. Une tête plombée de 20 g, un rolling shad blanc, un peu d'attractant shirasu là dessus et c'est parti pour une séance verticale. ov2210083_500Comme à chacune des fois où je me mets à cette technique encore moins active que le plomb pal' j'imagine l'ami Gaël Even à mes côtés en train de me répéter une nième fois "nico tu vas trop vite... bouge pas ton leurre, il nage tout seul... contente-toi toutes les 2 minutes de prendre contact avec le fond et de le relever de 10 cm". C'est vraiment le truc qui me soûle cette technique... du moins c'est ce que je suis en train de me dire quand je prends cette grosse châtaigne. Wahou, mon premier vrai poisson en verticale... quelques secondes plus tard (et oui ça reste un sandre) le poisson fait surface. J'essaie de le rentrer dans l'épuisette sans y parvenir... il est trop gros. Jérôme me porte assistance et parviens à l'épuiser.... youhou. Là on va marquer des points. Verdict : 77 cm coef 3, à lui seul ce poisson nous rapporte 231 points, ils peuvent s'accrocher les pêcheurs de perches de 15 cm.

Avec notre brochet coef 2, notre gros sandre et quelques belles perches on score énormément et terminons premiers de la manche. Au final on accroche la troisième place avec 862 points (dont 539 sur la manche 3), SpeedJP et Tono gardent la seconde place de pas grand chose avec 870 points tandis que Ricke et Ditch concluent admirablement en conservant la première place avec 1008 points. On est ravis... 6 des 8 membres fondateurs de notre asso se retrouvent sur le même podium une semaine après avoir posé les bases d'une relation halieutique si prometteuse... on regrette simplement qu'Adil et Christophe n'aient pas participé mais ça sera pour l'année prochaine.

Jérôme et moi tenions à remercier chaleureusement les organisateurs qui nous ont permis de passer un week end super sympa, sans prise de tête et de partager beaucoup avec les pêcheurs présents. On voulait aussi remercier les locaux qui nous ont fait bon accueil et qu'on se fera un plaisir de retrouver l'année prochaine. Un mot enfin pour Alain Sauvager de la société Savagers qui nous a aidé à participer à cette compétition à bord de ces kayaks d'exception, merci encore à toi Alain.

Nous parlons de cette compétition sur le forum de discussion >> pour accéder à ce sujet cliquez ici ! <<

Annonces
Pub

Pub

Pub

Pub